AGM TEC Fabricant depuis 2004 et N°1 français en caméras d'inspection

La boutique

AGM TEC met à votre disposition un SAV de caméra d’inspection dédié à la réparation et à la remise en état de votre matériel d’exploration vidéo des canalisations. Ce service après-vente accueille les appareils de toutes marques. Alors, prenez soin de votre caméra d’inspection et, en cas de besoin, confiez-la à des techniciens spécialisés.

Le SAV de caméra d’inspection : entretenir et réparer

Même performante et résistante, une caméra d’inspection nécessite un entretien régulier afin de vous assurer une tranquillité totale lors de vos nombreuses interventions. En cas de doute, appeler un technicien spécialiste de l’exploration vidéo de canalisations s’avère rapide et rassurant. Avec vos observations, il est en mesure de vous guider pour affiner un réglage ou trouver la solution aux petits désagréments dus à une utilisation intensive de votre appareil.

Les différentes parties de votre caméra d’exploration vidéo sont à surveiller pour contrecarrer toute usure qui engendrerait son immobilisation. La tête de caméra conçue chez AGM TEC en cristal de saphir est inrayable. Est-ce le cas de la vôtre si elle vient d’une autre marque ? Il importe de conserver un capteur impeccable afin de réaliser des prises de vue de qualité dont dépendent votre diagnostic et votre intervention.

Le jonc vidéo est une partie extrêmement sollicitée de la caméra d’inspection de canalisations. Chez AGM TEC, nous les fabriquons en fibre de verre renforcée pour une solidité à toutes épreuves. Cependant, nous ne pouvons être garants de l’usage conforme du matériel ou de la résistance du matériel d’autres fournisseurs. Pour ces raisons, notre service après-vente reçoit les appareils en panne quelle que soit leur provenance afin de les réparer dans les meilleurs délais proposés sur le marché.

Un service après-vente en 24 à 48h pour votre caméra d’inspection

Dans la majorité des cas, vous avez la solution au dysfonctionnement de votre caméra d’exploration vidéo des canalisations en un simple appel téléphonique. Néanmoins, si une réparation en atelier se révèle indispensable, nous avons mis en place un processus efficient. Dès réception de votre mail récapitulant les données vues avec le technicien, nous prévoyons l’arrivée de votre matériel au sein de notre atelier. Ce dernier est situé dans nos locaux toulousains où les spécialistes ne se consacrent qu’à la réparation des équipements.

Cette implication des techniciens s’associe à notre investissement dans un stock permanent de pièces détachées et d’accessoires. Là où la pratique répandue encourage un fonctionnement à flux tendu, avec une commande des pièces successive à la demande de remise en état, nous avons opté pour une réserve constamment fournie. Ce choix d’entreprise assure la disponibilité immédiate des pièces.

Nos techniciens expérimentés disposent ainsi du nécessaire pour travailler. Votre caméra d’inspection est prise en charge dès sa réception. Vous retrouvez votre appareil remis en état en 24 à 48h car nous savons à quel point une avarie peut nuire à votre chantier en cours et à votre société. Oubliez ces risques en faisant appel à un SAV optimal.

Prendre soin de son matériel d’inspection

Afin de réduire le recours au service après-vente, nous avons évoqué l’importance d’une vérification régulière et d’un entretien adapté de la caméra d’inspection. Il convient également de veiller à respecter les normes d’usage de chaque outil. Même si nous connaissons votre implication professionnelle, nous partageons avec vous quelques pistes de réflexion issues de notre expérience en fabrication, distribution et réparation.

Sans distinction de marque, nous relevons de nombreuses demandes de réparation de joncs vidéo qui ont été brisés. La tête de caméra, conjointement, semble avoir subi de fortes pressions. Nous sommes alors face à un usage détourné de la caméra d’inspection. Dans certains cas, bien sûr, un chantier particulièrement hostile peut justifier l’endommagement. Mais les matériaux résistants actuels nous incitent à rechercher d’autres explications plus cohérentes.

Est-il possible que la poussée de la caméra ait été mal maniée ? Ou que la détection visuelle du bouchon à éradiquer ait entraîné une tentative de décrochage inadaptée ?

Un diamètre supérieur de caméra et de jonc aurait-il été nécessaire pour une intervention ? Le choix d’un équipement conjuguant plusieurs diamètres d’appareils éviterait-il ces désagréments en offrant une adéquation aux divers chantiers ?

SAV caméra d’inspection : entretien et réparation de votre matériel professionnel

AGM TEC met à votre disposition un SAV de caméra d’inspection dédié à la réparation et à la remise en état de votre matériel d’exploration vidéo des canalisations. Ce service après-vente accueille les appareils de toutes marques. Alors, prenez soin de votre caméra d’inspection et, en cas de besoin, confiez-la à des techniciens spécialisés.

Le SAV de caméra d’inspection : entretenir et réparer

Même performante et résistante, une caméra d’inspection nécessite un entretien régulier afin de vous assurer une tranquillité totale lors de vos nombreuses interventions. En cas de doute, appeler un technicien spécialiste de l’exploration vidéo de canalisations s’avère rapide et rassurant. Avec vos observations, il est en mesure de vous guider pour affiner un réglage ou trouver la solution aux petits désagréments dus à une utilisation intensive de votre appareil.

Les différentes parties de votre caméra d’exploration vidéo sont à surveiller pour contrecarrer toute usure qui engendrerait son immobilisation. La tête de caméra conçue chez AGM TEC en cristal de saphir est inrayable. Est-ce le cas de la vôtre si elle vient d’une autre marque ? Il importe de conserver un capteur impeccable afin de réaliser des prises de vue de qualité dont dépendent votre diagnostic et votre intervention.

Le jonc vidéo est une partie extrêmement sollicitée de la caméra d’inspection de canalisations. Chez AGM TEC, nous les fabriquons en fibre de verre renforcée pour une solidité à toutes épreuves. Cependant, nous ne pouvons être garants de l’usage conforme du matériel ou de la résistance du matériel d’autres fournisseurs. Pour ces raisons, notre service après-vente reçoit les appareils en panne quelle que soit leur provenance afin de les réparer dans les meilleurs délais proposés sur le marché.

Un service après-vente en 24 à 48h pour votre caméra d’inspection

Dans la majorité des cas, vous avez la solution au dysfonctionnement de votre caméra d’exploration vidéo des canalisations en un simple appel téléphonique. Néanmoins, si une réparation en atelier se révèle indispensable, nous avons mis en place un processus efficient. Dès réception de votre mail récapitulant les données vues avec le technicien, nous prévoyons l’arrivée de votre matériel au sein de notre atelier. Ce dernier est situé dans nos locaux toulousains où les spécialistes ne se consacrent qu’à la réparation des équipements.

Cette implication des techniciens s’associe à notre investissement dans un stock permanent de pièces détachées et d’accessoires. Là où la pratique répandue encourage un fonctionnement à flux tendu, avec une commande des pièces successive à la demande de remise en état, nous avons opté pour une réserve constamment fournie. Ce choix d’entreprise assure la disponibilité immédiate des pièces.

Nos techniciens expérimentés disposent ainsi du nécessaire pour travailler. Votre caméra d’inspection est prise en charge dès sa réception. Vous retrouvez votre appareil remis en état en 24 à 48h car nous savons à quel point une avarie peut nuire à votre chantier en cours et à votre société. Oubliez ces risques en faisant appel à un SAV optimal.

Prendre soin de son matériel d’inspection

Afin de réduire le recours au service après-vente, nous avons évoqué l’importance d’une vérification régulière et d’un entretien adapté de la caméra d’inspection. Il convient également de veiller à respecter les normes d’usage de chaque outil. Même si nous connaissons votre implication professionnelle, nous partageons avec vous quelques pistes de réflexion issues de notre expérience en fabrication, distribution et réparation.

Sans distinction de marque, nous relevons de nombreuses demandes de réparation de joncs vidéo qui ont été brisés. La tête de caméra, conjointement, semble avoir subi de fortes pressions. Nous sommes alors face à un usage détourné de la caméra d’inspection. Dans certains cas, bien sûr, un chantier particulièrement hostile peut justifier l’endommagement. Mais les matériaux résistants actuels nous incitent à rechercher d’autres explications plus cohérentes.

Est-il possible que la poussée de la caméra ait été mal maniée ? Ou que la détection visuelle du bouchon à éradiquer ait entraîné une tentative de décrochage inadaptée ?

Un diamètre supérieur de caméra et de jonc aurait-il été nécessaire pour une intervention ? Le choix d’un équipement conjuguant plusieurs diamètres d’appareils éviterait-il ces désagréments en offrant une adéquation aux divers chantiers ?

Dans ce cas, les mallettes Tubicam® contenant deux ou trois caméras peuvent être un investissement judicieux. À découvrir !

05 61 42 90 63

Les commentaires

Posez votre question

Votre adresse mail ne sera pas publiée. *