AGM TEC Fabricant depuis 2004 et N°1 français en caméras d'inspection

Inspection télévisée assainissement : la Tubicam XL est la caméra pour les professionnels de l’inspection vidéo

La Tubicam XL est une des caméras d’inspection télévisée assainissement les plus utilisées en France. Lors d’inspection d’assainissement, les utilisateurs de caméra d’inspection télévisée rencontrent un visiteur inattendu dans les dédales de canaux : le rat.

Cet intrus poussé par ses instincts d’envahisseur suit les canaux pour remonter dans les éviers ou dans les lavabos.

Inspection télévisée assainissement de canalisations avec une caméra de plomberie

À l’instar de la Tubicam XL, l’utilisation de la caméra d’inspection télévisée de canalisation est courante. L’inspection télévisée des canaux permet de s’assurer sur le bon état du réseau d’assainissement.

La caméra de tuyauterie parcourt des dizaines de mètres en une seule fois. En effet, pour le modèle de caméra XL d’AGM TEC, la portée atteint les 120 mètres. Lors de la vidéoscopie, la rencontre avec le rat reste une des possibilités. Les choses deviennent compliquées lorsque l’animal ne dispose pas assez de place pour faire demi-tour.

Pris de panique, il peut prendre son étonnante capacité pour l’apnée et meurt de noyade dans les canaux même. Depuis l’égout, l’intrus effectue plusieurs essais avant de parvenir à atteindre le lavabo ou le bidet. Il peut même remonter jusqu’aux toilettes si les conduits sont assez grands.

De la caméra de plomberie à la chasse aux rats d’égouts

Pour prévenir toute infestation de rongeurs, une inspection télévisée assainissement et canalisation s’impose. Tant mieux si l’on peut disposer de caméra d’inspection du type Tubicam XL. La location de caméra de canalisation reste d’ailleurs un très bon moyen de se procurer le bon matériel d’inspection. En mai dernier, la préfecture de Police a entamé une campagne de dératisation des égouts dans Paris X.

Même sans la preuve apportée par une caméra de plomberie, l’envahissement de rats par les w.c. est une réalité.

La préfecture dispose d’une unité spéciale destinée à combattre les nuisances d’origine animale. Dernièrement, cette unité a prêté main-forte aux habitants de Saint-Martin, 10e arrondissement de Paris. La petite équipe de spécialiste a traqué les intrus avec leurs excréments.

En même temps, ces fonctionnaires ont pris note des canalisations défectueuses.

Ce sont des points d’infiltration possibles pour les bestioles. Un des spécialistes confie que le rat est de nature très curieuse. La moindre source de lumière lui motive à avancer. En suivant son instinct, l’animal se retrouve alors chez l’habitant. Toutefois, l’infiltration par les canaux reste une exception. Seuls les spécimens les plus coriaces survivent à la noyade.